Agrandissement de maison : Formalités et contraintes

Vous possédez une maison et vous constatez que vos moyens vous permettent de l’agrandir. Sachez toutefois que ce genre d’opération ne s’improvise pas, car il faut respecter des contraintes techniques et des formalités administratives.

Les contraintes techniques et les pièges à éviter

Avant d’envisager un quelconque projet d’extension de maison, il faut toujours prendre l’avis d’un architecte ou d’une société de rénovation pour savoir quels sont les travaux qui peuvent être envisagés. En effet, si vous tenez à conserver la solidité de votre maison, il faut veiller à ce que les travaux prévus respectent les impératifs techniques de stabilité de l’édifice et de résistance des matériaux.

D’autre part, toute extension d’une maison constituant un investissement, il faut faire en sorte que l’agrandissement prévu valorise votre édifice, ou au moins qu’il ne le déprécie pas, de nombreux exemples de réalisations avant/après sont disponibles sur le net. En conséquence, il faut éviter de faire une extension qui risquerait d’assombrir une pièce déjà existante en cachant la lumière du soleil. D’autre part, il est souhaitable de vous renseigner auprès des autorités pour savoir dans quelle mesure les réalisations qui sont programmées pourraient valoriser votre bien agrandi.

Les formalités administratives obligatoires

Depuis le 1er janvier 2012, vous pouvez faire bâtir une extension de maison, un garage ou une véranda en faisant simplement une déclaration préalable de travaux si la surface ne dépasse pas 40 mètres carrés et si votre terrain se trouve dans un secteur concerné par un plan local d’urbanisme, un plan de sauvegarde et de mise en valeur ou un plan d’occupation des sols. En outre, votre terrain doit être situé en zone urbaine et il ne faut pas que l’extension ait pour conséquence de porter la surface de votre maison (ou son emprise au sol) à plus de 170 mètres carrés. Dans tous les autres cas, il faut demander un permis de construire. En conséquence, votre première démarche doit consister à demander les règlements d’urbanisme à votre mairie et à les présenter à votre architecte pour l’élaboration du projet.

Agrandissement de maison : Formalités et contraintes
5 (100%) 1 vote