Aides immobilières : on s’y perd !

C’est une chance inouïe que de recevoir des aides et compensations lorsqu’on se lance dans la construction ou dans la rénovation d’un bien immobilier. Malgré le ton “coup de gueule” de l’article qui suit – il faut tout de même rappeler ce point. Ceci étant dit – et soulignons même encore une fois ce point – c’est très mal fait (pour ne pas employer de termes plus évocateurs).

L’ingénierie financière de l’immobilier :

PTZ, économie d’impôt, crédit d’impôt, … il est parfois difficile de comprendre les mécanismes d’aide à la construction ou aux travaux. Et quand on parle de construction, le particulier qui se lance là dedans doit – en plus de maîtriser les infos et les documents d’un projet de construction – comprendre également à quelles aides il a droit et sous quelles conditions. L’affaire n’est pas simple, les astérisques sont nombreuses et croisant tous les critères, le nombre d’élus qui reste est bien évidemment moindre.

Une constance qui n’est pas au rendez-vous :

Fût un temps où l’énergie solaire était le fer de lance du gouvernement du moment. Époque révolue (et les entrepreneurs qui s’étaient lancés là dedans à corps perdus y ont laissé des plumes), aujourd’hui de nombreuses incitations sont faites sur l’isolation et d’autres types d’énergie. Jusqu’à quand ? A tel point qu’on ne sait plus quel énergie adopter. Faut il une cheminée avec insert ? Des radiateurs à inertie ? Une chaufferie au gaz ? Ce qui est vrai aujourd’hui et pour laquelle vous pourriez recevoir une aide ne le sera pas forcément demain.

Le seul conseil qui peut vous aider dans ce labyrinthe financier et administratif, et de s’informer au mieux juste avant l’acquisition de l’équipement. (Attention de nombreuses aides sont soumises à la condition que vous ayez recours à un artisan professionnel pour l’installation .Si vous envisagiez de le faire vous même, vous ne serez probablement pas éligible à l’incitation financière!).

Et revenons à l’introduction, malgré toutes les difficultés rencontrées à l’obtention de ces crédits, cela reste des mesures très louables et bienvenues pour les jeunes et moins jeunes ménages qui veulent se constituer un patrimoine immobilier sain.

Aides immobilières : on s’y perd !
4 (80%) 1 vote