Quels sont les dispositifs pour suivre une formation dans la logistique ?

Avec la mondialisation des échanges et l’essor de l’e-commerce, la logistique est devenue un maillon indispensable de l’activité des entreprises. Les besoins dans ce domaine sont en croissance constante. Plusieurs types de formation en logistique existent, que ce soit en formation initiale ou en formation continue. Les dispositifs dépendent de votre situation : étudiant, salarié ou demandeur d’emploi.

Les différents types de formation dans la logistique

Les métiers de la chaîne logistique sont très variés et demandent des qualifications allant du CAP aux diplômes BAC+5. Nous détaillons ici les formations de logisticien proprement dit. Le logisticien est chargé de gérer les flux dans l’entreprise (envoi et réception des commandes) avec des contraintes de délais, de coût et de sécurité. Ce métier demande de l’organisation, un goût pour la communication et une bonne maîtrise des outils informatiques.

Les principales formations en logistique sont des formations BAC+2 à BAC+3 :

  • Le BTS « gestion des transports et logistique associée » est enseigné au lycée, en centre de formation d’apprentis et en école spécialisée. Ce BTS peut être complété par une licence professionnelle ou un autre titre BAC+3.
  • Les IUT délivrent maintenant des BUT (bachelor universitaire de technologie) de niveau BAC+3. Il en existe deux dans le domaine de la logistique : le BUT « management de la logistique et des transports » et le BUT « qualité, logistique industrielle et organisation ».

Si vous souhaitez avoir plus de responsabilités, optez pour une formation allant jusqu’au niveau BAC+5 : masters, diplômes d’ingénieur ou d’école de commerce, titres délivrés par les organismes de formation professionnelle du secteur des transports et de la logistique.

Les dispositifs pour suivre et financer une formation dans la logistique

Si vous êtes lycéen, vous devez passer par la plateforme Parcoursup pour postuler pour un BTS ou à un BUT. Ces formations réservent de nombreuses places aux titulaires d’un baccalauréat professionnel dans le domaine concerné ou d’un baccalauréat technologique. Les admissions se font sur dossier. Il est possible de suivre un BTS ou un BUT en alternance dès la première année. Renseignez-vous auprès des établissements où vous postulez. L’étudiant signe alors un contrat d’apprentissage. Il est rémunéré par l’entreprise qui l’accueille. Hors Parcoursup, des écoles et organismes privés proposent aussi des formations aux futurs bacheliers.

Si vous êtes salarié ou demandeur d’emploi, et que vous souhaitez vous reconvertir dans les métiers de la logistique ou vous professionnaliser et monter en responsabilité, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Le contrat de professionnalisation est réservé aux jeunes de moins de 26 ans, aux demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires de certains minima sociaux (RSA, etc.).

C’est une formation en alternance, avec une partie en centre de formation et une partie dans l’entreprise d’accueil. Cette dernière verse une rémunération à l’alternant et prend en charge les frais de formation. Si vous avez déjà une expérience professionnelle, vous pouvez bénéficier du CPF (compte personnel de formation). Le CPF de transition professionnelle vous permet de financer votre formation dans la logistique, tout en maintenant votre rémunération. Ce dispositif est soumis à des conditions d’ancienneté dépendant de votre contrat de travail.

Que vous soyez lycéen, salarié ou demandeur d’emploi, une formation dans la logistique vous permettra d’exercer un métier passionnant où les emplois ne manquent pas. N’attendez pas pour vous renseigner plus précisément sur les dispositifs adaptés à votre situation !

Rate this post
Articlе Spоnsоrisé